Les mobilisations des gilets jaunes s'accompagnent souvent de dommages causés par le passage des processions. Alors que la loi 13 était également caractérisée par divers dommages, allant de murs marqués à des voitures endommagées, les internautes ont interrogé l'identité des malfaiteurs et les ont appelés pour les distinguer des manifestants.

Au lendemain de l'acte 13, certains Français auraient du mal à reconnaître leur environnement habituel à cause des dégâts causés par quelques individus lors de rassemblements dans le pays.

Les vilains se séparent donc des rangs des manifestants et font beaucoup de dégâts en cours de route.

Ce sujet a été beaucoup discuté sur les réseaux sociaux, les internautes dénonçant ces actes, ainsi que ceux qui infiltrent les processions des gilets jaunes.

Les émeutiers ont attaqué les fenêtres de l'office de tourisme, lieu d'accueil des visiteurs et des alpinistes.

Quel dédain pour l'image de la ville. Atteindre l'image de la ville et nuire à son attractivité est inacceptable!@Saurel_P pic.twitter.com/3VgFAfnVAb

– Jean-Luc Cousquer (@CousquerLuc) 9 février 2019 г.

Samedi prochain, des vandales ont notamment attaqué des banques en brisant des vitres.

En outre, des vandales ont endommagé divers véhicules, qu'il s'agisse de motos, de voitures de luxe ou de la police.

Dans le même temps, les utilisateurs de réseaux sociaux ont appelé à ne pas placer les vestes jaunes et les voyous dans le même panier et à faire la distinction entre ces deux groupes de personnes assistant aux manifestations.

vrais idiots ce criminel qui utilise le mouvement pour faire sauter quelque chose de gros

– Dylan68 ⭐⭐🔻 (@ dylan6816) 9 février 2019 г.

Il est étrange que vous tiriez toujours avec flash-ball sur les gilets jaunes, mais jamais sur les vagues ne leur donnons le temps de commettre leurs crimes avant qu’ils ne se retrouvent derrière une collusion? J'espère que non; parce qu'ils ne sont toujours pas des victimes, ils ont de la chance!

– blablabla (@ forgeron60) 10 février 2019 г.

Pourquoi ne fait-il rien pour bloquer les criminels? Pas de casse, pas de violence, c'est simple, trop simple pour Castaner. Au contraire, marquer = des cardigans jaunes, c'est bon pour lui.

– Paulo83 (@ Paulotim83) 9 février 2019 г.

Vous mélangez tout et tout, un disjoncteur et un GJ, c'est 2 choses différentes

– 🇹🇷 NEKAMS (@nekams_) 9 février 2019 г.

Les gilets jaunes se sont rassemblés samedi 9 février en France pour l'acte 13 de leur mobilisation, étayés par une récente enquête indiquant que le nombre de personnes soutenant et justifiant le mouvement est en augmentation. Selon les estimations du ministère de l'Intérieur, le nombre de personnes ayant pris part aux manifestations dans toute la France va de 51 400 à 240 000, selon la police policière du syndicat en colère.