Associé depuis quelque temps à la liste formée par plusieurs gilets jaunes en vue des élections européennes, Hayk Shahinyan a annoncé dimanche à Putsch Media la création de son propre parti. Selon lui, les Européens n'ont pas la "priorité absolue" pour ce nouveau parti.

L'ancien directeur du Rassemblement pour la campagne électorale européenne, Hayk Shahinyan, a annoncé le 10 février la création de son propre parti, l'Alternative Citizens Movement. Son interview a été diffusée par Putsch Media.

Ce jeune homme, qui n’a pas la nationalité française, s’efforce de "rassembler la société française de la manière la plus large possible, sans porter de gilet jaune ni de gilet jaune". C'est l'ambition de "convaincre non seulement tous les non-résidents", mais aussi "les électeurs du Rassemblement national, les électeurs du Parti socialiste qui retrouveront les valeurs de la gauche portées par les citoyens ordinaires" et "ceux qui sont Emmanuel Macron ont voté, avant de comprendre qu'il était né des élites financières et politiques ".

"Le but de ce mouvement est d'arriver au pouvoir", ajoute-t-il.

Le fondateur du parti a l'intention d'organiser un débat interne entre les membres pour décider de la présentation ou non d'une liste dans la liste européenne du 26 mai. Selon lui, ces élections ne sont pas "une priorité absolue" pour son parti.

Le 23 janvier, Yellow Vests a officiellement établi une liste pour les élections européennes de mai intitulée Rassemblement des citoyens et Initiative. Il est dirigé par la gardienne Ingrid Levavasseur.

Hayk Shahinyan a été le responsable de la campagne du rassemblement Citizens & Initiative pendant quelques jours. Néanmoins, le 28 janvier, il a annoncé sa décision de suspendre temporairement ses activités politiques sur Facebook.